Le Centre lillois de réadaptation professionnelle rend accessibles ses formations au public sourd.

Comment rendre accessible la formation aux personnes sourdes ?

Avec ce questionnement, le Centre Lillois de Réadaptation Professionnelle (CLRP) de l’UGECAM Hauts-de-France s’est engagé dans l’accueil de personnes avec un handicap auditif en formation professionnelle.

Le centre de formation a souhaité partager son expérience pour que celle-ci soit source d’inspiration et ainsi permettre aux personnes sourdes ou malentendantes de se former quel que soit le métier visé dans tout établissement de formation du territoire.

5 vidéos retracent la mise en œuvre du dispositif et décrivent les moyens déployés pour lever les freins sans occulter les difficultés rencontrées par l'équipe pédagogique. La première présente l’origine du projet au CLRP et les ambitions, avec des témoignages des équipes et des apprenants.  Les 4 autres permettent de « zoomer » sur  chacune des étapes du parcours de formation : l’inscription et l’orientation, la formation, l’accueil en entreprise lors d’un stage et l’examen.

Les professionnels de l’établissement ont été formés à la langue des signes et des interprètes en LSF sont intervenus durant les cours, en complément d’outils numériques comme Acceo. Les formateurs ont adapté leurs ressources pédagogiques et leurs modalités d'intervention. Ces changements (comme l’utilisation de consignes écrites et de supports plus concis et visuels) étaient destinés à l’origine à l’accompagnement des personnes sourdes, mais ils ont aussi profité à d’autres stagiaires, notamment ceux atteints de troubles de la concentration.

Cette démarche s’inscrit dans la volonté du CLRP de trouver une solution pour tous, quel que soit le handicap. L’établissement a bénéficié du partage d'expérience de l’ESRP – ESPO Coubert, spécialisé dans l'accompagnement des personnes sourdes. Ces vidéos ont été réalisées avec l’aide de professionnels et de stagiaires sourds et entendants.

Les stagiaires sourds se sont impliqués également dans une démarche d’enrichissement du dictionnaire bilingue Elix (français-langue des signes française) afin d’intégrer des signes correspondants aux termes techniques du métier visé (mécanicien, jardinier, informaticien, etc.).  D’autres CRP du territoire sont également impliqués dans cette démarche sur différents métiers (Aixe-sur-Vienne, Mulhouse, Berck, Coubert).


Cliquer ici pour découvrir les vidéos