RENCONTRE MDPH 80 / POLE EMPLOI 80 / CRP LA MOLLIERE

Le 12 juin 2018, le Centre La Molliere a eu l’honneur d’accueillir, lors de ses journées partenariales, la MDPH et le pôle emploi de la Somme.

Deux autres journées avaient déjà été organisées, la première autour du Cap Emploi et du Sameth Littoral (le 12 février 2018), puis une seconde autour de la CARSAT (le 17 avril 2018). 

Ces rencontres ont pour objectif principal de mieux se connaître pour mieux préconiser. Chacune d’entre-elles porte la richesse du partenariat instauré depuis de nombreuses années, et s’appuie sur l’envie de maintenir les liens établis en réactualisant les connaissances de chacun. Les missions de tous évoluent, et il est impératif que nous puissions en tant que professionnels, identifier les fonctionnements des partenaires, abolir les mauvaises représentations, s’appuyer sur des personnes ressources identifiées lors de ces rencontres, mieux comprendre les enjeux et les réalités de chacun pour les aborder à leur juste dimension, connaître et faire appel aux mesures, dispositifs et appuis adaptés aux besoins et véhiculer auprès de nos publics des informations concrètes, et fiables.

Les discussions ont permis d'évoquer tant les évolutions positives, que les difficultés communes. Le temps a été pris pour poser ce qui interroge, pour lever les représentations un peu datées, et entamer une réflexion commune pour améliorer les pratiques professionnelles et tisser un lien plus étroit entre nous, en gardant toujours au centre des préoccupations : l’accompagnement du bénéficiaire et l’adaptation de nos outils au bon déroulement de son parcours.

De ces rencontres riches de sens, sont nées des fiches de liaison, des personnes ressources identifiées, du partage d’informations, des liens étroits se réactualiser entre partenaires, des représentations éclater en vol, et tout cela autour de la personne et de la bonne poursuite de son parcours, autour du professionnel et de la facilitation de ses missions.

Il est impératif de maintenir cette dynamique pour ne pas rompre le réseau existant, et maintenir un seuil de vigilance sur les évolutions de tous, dans un environnement socio-économique en mouvement. Nous ne pouvons envisager d’évoluer en tant que professionnel en autarcie, et ces rencontres sont les clés de voute pour répondre aux besoins de nos publics fragilisés pour lesquels « il n'est pas de vent favorable pour celui qui ne sait où il va ».

Merci à tous les participants pour la qualité de ces échanges, pour la richesse des interrogations et, pour les petites avancées quotidiennes qui s’amplifient bien plus loin, et qui prennent toutes leurs valeurs lorsqu’elles se partagent et viennent mettre du lien dans un environnement qui, de par sa complexité, ne le facilite pas.