AVC, tous concernés : le CRF Saint-Lazare sur le terrain pour informer les jeunes

L'objectif principal de cette journée mondiale de l'Accident Vasculaire Cérébral est essentiellement de sensibiliser le maximum de personnes à cette grande cause de santé publique en les incitant à composer le 15 dès l'apparition des premiers symptômes. Il est capital de reconnaître les symptômes d’un accident vasculaire ou d’un accident ischémique transitoire dès leur apparition. Un diagnostic précoce et une prise en charge rapide permettent de réduire la mortalité de 30 % et limitent la gravité des lésions.

Le CRF Saint-Lazare a participé, le 15 novembre 2017 à une journée de sensibilisation. Cliquez-ici pour découvrir le reportage réalisé par France 3.

--------------------------------------------------------------------------------

QUELS SONT LES PREMIERS SYMPTÔMES D'UN AVC ?

Un accident vasculaire cérébral communément appelé « attaque cérébrale », est une perte soudaine d'une ou plusieurs fonctions du cerveau. Il est provoqué par un arrêt brutal de la circulation sanguine dans une partie du cerveau. Il existe des AVC ischémiques et des AVC hémorragiques. Lorsqu'un accident vasculaire cérébral survient, un ou plusieurs symptômes apparaissent de façon brutale :

  • une déformation de la bouche ;
  • une faiblesse ou un engourdissement soudain d'un seul côté du visage : impossibilité de sourire, la lèvre est tombante d'un côté ;
  • une perte de force ou un engourdissement du bras ou d'une jambe ;
  • une difficulté d'élocution ou de compréhension.

En présence de l'un ou l'autre de ces signes, appelez le 15 (Samu) ou le 112 (numéro d'urgence européen) depuis un téléphone fixe ou d'un téléphone mobile (même bloqué ou sans crédit).

VITE : un moyen mnémotechnique pour identifier un AVC et réagir

Retenez bien cette formule :

  • V comme Visage paralysé
  • I comme Impossible de bouger un membre
  • T comme Trouble de la parole
  • E comme Éviter le pire en composant le 15

--------------------------------------------------------------------------------------------------

QUE FAIRE FACE À UN AVC (ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL) ?

Les chances de survie et la récupération fonctionnelle après un AVC dépendent de la rapidité d'intervention. Un AVC doit être pris en charge moins de trois heures après l'apparition des premiers symptômes. Cette prise en charge rapide permet d'espérer une récupération du fonctionnement de la zone atteinte et une réduction du handicap. Au moindre doute, devant des signes évoquant un accident vasculaire cérébral, le moyen de diminuer le délai de prise en charge est d'appeler directement le 15 ou le 112. Cet appel va permettre, si l'état le nécessite, d'acheminer rapidement le malade à l'hôpital et d'organiser avec le médecin de l'unité spécialisée la prise en charge adaptée. Plus vite le traitement sera mis en place, moins les séquelles de l'accident vasculaire seront importantes. Le médecin régulateur du centre 15 pourra adresser le malade vers son médecin traitant si le diagnostic d'accident vasculaire cérébral n'est pas confirmé.

Plus d'informations sur ameli.fr